Dégustation

Avec plus de 60 domaines différents, l'appellation Côte-Rôtie présente une belle diversité.
Chaque cuvée est différente et ses arômes dépendent de son terroir.

Nul n'est besoin d'être un expert pour apprécier un grand vin.
Laissez-vous guidez par vos sensations.

D'ailleurs celles-ci rejoindront peut-être celles d'un oenologue qui décrit un Côte-Rôtie de la manière suivante :

Sensations visuelles :
Robe profonde de couleur rubis, présence de larmes.
Astuce : plus un Côte-Rôtie est vieux, plus sa couleur tirera sur le tuilé.

Sensations olfactives :
Nez complexe et élégant,
nez pouvant aller des fruits rouges (framboise, cerise, fraise) au fruits noirs (cassis, myrtille, mûre)
en passant par des notes florales (violette)
et par des notes épicées (poivre, canelle , réglise) ;
mais aussi des notes nobles de boisés (vanille, pain grillé...)
parfois par des notes de sous-bois, champignon
ou bien des notes de cuir et de lard fumé
ou encore des notes empyreumatique et de torréfaction (fumée, tabac, café, cacao…)

Sensations gustatives :
Large palette aromatique reprenant les arômes cités ci-dessus (fruits, épices...)

Bel équilibre entre l'acidité, tannins et alcool.
Vin gras et long en bouche.

Astuce : un Côte-Rôtie sera généralement tannique et sur le fruit dans sa jeunesse puis les années en cave lui permettront d'affiner ses tannins les rendant fins et délicats.

Conclusion :

Vin de garde

Vin racé doté d'une bonne charpente.

 

 
   

Création de site internet - JB Créa Design