Conseils de vignerons

Déguster un Côte-Rôtie est un moment de plaisir, de partage, de discussion, de silence, de détente...
Un côte-Rôtie ne sera que meilleur si vous respectez ces quelques conseils :

17-18°c
Un côte-Rôtie s'apprécie chambré c'est à dire à environ 18°C. Si le vin est trop chaud, n'hésitez pas à plonger la bouteille dans un seau remplie d'eau accompagné de quelques glaçon.

Utilisez un verre de dégustation.
A vin haut de gamme, verre haut de gamme. Choisissez un verre de dégustation dont l'extrémité est plus étroite que le corps (style INAO, spiegelau, Riedel...).

Quand boire ses Côte-Rôtie ?
Vin de qualité et de garde, le Côte-Rôtie vieilli fort bien. De manière générale, un Côte-Rôtie est un vin qui se conserve entre 5 et 15 ans. Jeune, il sera sur le fruit et très tannique. Avec l'age, ses tannins s'arrondiront et son bouquet se développera. Bref, il s'agit avant tout d'une question de goût.

Carafe or not carafe ?
De manière générale, les Côte-Rôtie gagnent à être carafés dans leur jeunesse.
Lorsque le Côte-Rôtie est vieux, il peux être intéressant de le décanter afin d'enlever le dépôt naturel qui se trouve au fond de la bouteille.

Comment conserver ses Côte-Rôtie ?
Conservez votre bouteille de Côte-Rôtie couchée (le bouchon doit toujours être imbibé de vin) et dans une cave fraîche ( inférieure à 20 °C) avec une température régulière tout au long de l'année. En appartement, il existe de très bonne cave d'appartement climatisée.

Vous avez fait une tache de vin sur la nappe ?
Saupoudrez tout des suite de terre de Sommières, brossez et tamponnez avec un peu d'eau savonneuse.